Une erreur technique est survenue lors de l'exécution de la page
x
u
j

Le mazout est-il plus cher que les autres énergies de chauffage ?

18 janvier 2019
Malgré de nombreuses idées reçues, le mazout est loin d’être l’énergie la plus coûteuse pour se chauffer en Belgique.
mazout

Chaque mois, à travers son observatoire des prix de l'énergie, l’asbl APERe compile les tarifs des différentes énergies utilisées par les ménages en Belgique pour se chauffer. Cette analyse permet de suivre, mois par mois, leur évolution et de visualiser le positionnement de chacun d’entre elles. Intéressons-nous à la manière dont le coût des énergies, dont le mazout de chauffage, a évolué au cours de l’année qui vient de s’écouler.

Bon à savoir

Pour comparer de manière objective et précise le coût des diverses énergies, l’asbl tient compte de leur prix au kilowatt-heure.

L’électricité et le propane, plus chers que le mazout

L’énergie la plus coûteuse en Belgique pour chauffer son logement est l’électricité, et ce dans les trois régions du pays. Pour produire un kilowatt-heure à partir de l’électricité, il fallait en effet débourser entre 21,19 et 32,08 centimes d’euros l’année dernière. C’est en Flandre que cette énergie est la plus chère (au-dessus de 28 centimes tout au long de l’année), et à Bruxelles qu’elle est la moins élevée (avec un maximum de 26,37 centimes).

Bien que peu utilisé, le propane peut également servir à se chauffer. Il s’agit de la seconde énergie en termes de coût pour un ménage. En 2018, son prix a oscillé entre 7 et 9 centimes d’euros par kWH.

Gaz naturel et mazout dans un mouchoir de poche

Le gaz naturel et le mazout évoluent ensuite à un tarif très similaire. Avec le mazout, un kWh coûtait entre 5,70 et 7,28 centimes selon la période de l’année. Le gaz naturel, en Wallonie, présentait un prix équivalent. Il était néanmoins légèrement plus bas à Bruxelles, et encore un peu plus avantageux en Flandre. Au nord du pays, cette énergie a ainsi évolué entre 5,17 et 6,20 centimes.

À lire aussi : Mazout ou autre : quel système de chauffage choisir ?

Le bois, plus attractif que le mazout

Dans le bas du graphique, on retrouve la biomasse et plus particulièrement les énergies liées au bois. Dans un ordre de prix décroissant, elles se classent ainsi :

  • pellets en sacs : entre 5,25 et 5,61 c€/kWh ;
  • pellets en vrac : entre 4,89 et 5,13 c€/kWh ;
  • bûches : entre 4,40 et 4,70 c€/kWh ;
  • plaquettes de bois : 3,07 et 3,10 c€/kWh.

Combiner mazout et bois

Si le prix du bois est plus bas que celui du mazout, la différence entre le coût de ces deux énergies est toutefois moins marquée qu’entre le mazout et l’électricité. En moyenne, en 2018, l’électricité coûtait en effet quatre fois plus cher que le gasoil de chauffage !

De plus, pour profiter du tarif attractif du bois, vous pouvez coupler votre chauffage au mazout à un poêle à bois ou à pellets très facilement. Ces deux énergies se complètent en effet parfaitement bien et ces deux systèmes de chauffage s’installent de manière indépendante.

Livraison de mazout

Continuer

Connexion
Invitez vos amis sur Mazoutonline y
Partager cet article par e-mail y
Inscription y
Votre compte a été créé, un email de confirmation vous a été envoyé. Souhaitez-vous compléter votre inscription ? Compléter mon inscription
  1. Votre adresse de livraison est-elle différente de votre adresse de facturation ?
  1. Votre numéro de téléphone permettra au fournisseur de prendre contact avec vous afin de convenir du jour de livraison
  2. Valider