Une erreur technique est survenue lors de l'exécution de la page
x
u

Mazout ou autre : quel système de chauffage choisir ?

04 août 2017
Mazout, gaz, électricité, bois, pompe à chaleur,… Les possibilités pour se chauffer sont diverses. Découvrez les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles.
mazout

Le chauffage occupe une place prépondérante dans le budget de tous les ménages. Gaz, mazout, bois, pompe à chaleur, électricité,… Choisir son système de chauffage, que ce soit dans le cas d’une construction ou d’une rénovation, n’est pas une décision à prendre à la légère. Outre les coûts liés à l’acquisition et à l’installation de l’équipement, il faut aussi tenir compte des frais de maintenance et, surtout, du prix de l’énergie qui alimentera l’appareil. Le système de chauffage doit également correspondre à votre mode de vie et à votre habitation.

Le gaz naturel, un prix légèrement supérieur au mazout

Aujourd’hui, les installations au gaz naturel, tout comme celles au mazout, affichent un très haut rendement. Les chaudières basse température ou à condensation permettent ainsi d’économiser entre 15 et 30% de combustible par rapport aux équipements d’ancienne génération. Compactes, ces chaudières ne requièrent pas beaucoup d’espace. Les coûts d’acquisition et de fonctionnement d’un tel équipement sont raisonnables.

Toutefois, le gaz naturel n’est pas disponible partout. Pour pouvoir en bénéficier, votre rue doit être raccordée au réseau de distribution. Dans le cas contraire, il faudra opter pour une citerne afin de stocker le combustible, mais elle occasionne des frais supplémentaires et, s’il est aérienne, n’est pas très esthétique. Enfin, le prix du gaz naturel est actuellement un peu plus élevé que le prix du mazout.

Le mazout, de nombreux atouts

Le mazout, à l’inverse du gaz, est disponible partout, grâce à la présence de nombreux fournisseurs à travers la Belgique. Il présente aussi l’avantage de pouvoir être stocké facilement et acheté quand vous le souhaitez. Vous pouvez donc gérer votre budget énergétique à votre manière et commander du mazout au moment qui vous semble le plus opportun.

Désormais peu encombrantes, les chaudières au mazout peuvent être placées dans tout type d’habitations. Elles s’installent facilement et rapidement. Le prix de leur acquisition et de leur mise en place est similaire à un équipement au gaz. Un système au mazout peut être couplé aussi bien à des radiateurs classiques déjà présents qu’à des radiateurs à basse température. Dans les nouvelles constructions à basse énergie, une petite chaudière à condensation peut aussi être intéressante.

Autrefois, la combustion du mazout rejetait d’importantes quantités de CO2 et de SO2. Aujourd’hui, les fabricants de chaudières et les producteurs de mazout ont réussi à réduire drastiquement ces émissions, faisant de ce combustible une énergie plus propre.

Le bois, une énergie complémentaire au mazout

Une chaudière à bois ou à pellets peut également être installée partout. Cependant, elle nécessite un espace suffisant afin de placer le silo à pellets ou entreposer les bûches. De plus, l’installation d’une chaudière à bois/pellets est plus coûteuse que ses homologues gaz ou mazout.

Au registre des atouts, le bois est une énergie durable, dont la combustion est neutre en CO2. Il peut facilement être associé à une installation au gaz ou au mazout, par le biais d’un chauffage d’appoint par exemple. C’est aussi une énergie économique, peu soumise aux variations. Actuellement, le bois, quelle que soit sa forme – plaquettes, bûches, pellets en vrac ou en sacs –, est l’énergie la moins chère.

La pompe à chaleur, une solution pour les nouvelles constructions

Très performante, la pompe à chaleur utilise l’énergie thermique de l’air ou du sol. Elle est particulièrement recommandée dans le cas d’une nouvelle construction à basse énergie. C’est une solution qui ne nécessite pas de combustible à proprement parler et qui se montre donc très économe à l’usage.

Toutefois, la PAC requiert des investissements de départ élevés, plus importants que pour le mazout. De plus, les PAC, pour fonctionner, sont gourmandes en électricité. Disposer de panneaux photovoltaïques est donc essentiel si vous ne voulez pas voir votre facture d’électricité gonfler. Enfin, le bloc contenant la PAC doit pouvoir être installé à l’extérieur, sans gêner le voisinage.

L’électricité n’est pas l’énergie la plus intéressante

Un chauffage à l’électricité affiche un excellent rendement. Il est aussi peu onéreux, puisqu’il ne faut acheter que les radiateurs. C’est un équipement facile à installer et à régler. Il ne demande pas d’entretien ni de stockage.

Cependant, c’est l’énergie la plus chère du marché en Belgique. Les frais liés à son utilisation seront donc importants et sa rentabilité faible à moyen et long terme.

Livraison de mazout

Continuer

Connexion
Invitez vos amis sur Mazoutonline y
Partager cet article par e-mail y
Inscription y
  1. S'inscrire et continuer
Votre compte a été créé, un email de confirmation vous a été envoyé. Souhaitez-vous compléter votre inscription ? Compléter mon inscription
  1. Votre adresse de livraison est-elle différente de votre adresse de facturation ?
  1. Votre numéro de téléphone permettra au fournisseur de prendre contact avec vous afin de convenir du jour de livraison
  2. Valider