Une erreur technique est survenue lors de l'exécution de la page
x
u

Chaudières à mazout : faire le bon choix

24 février 2016
Trouvez la chaudière qui répondra à vos besoins et qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie.
Chaudières à mazout : faire le bon choix

Vous envisagez l’installation d’une chaudière au mazout, ou vous souhaitez remplacer l’actuelle pour gagner en rendement ? Quel que soit le cas de figure, privilégier aujourd’hui le mazout constitue un choix judicieux, tant cette énergie présente des avantages sur d’autres.

Découvrez les avantages du mazout de chauffage. Pour en profiter pleinement, il faut cependant se doter de l’installation adéquate. Devant l’éventail de possibilités que vous offrent aujourd’hui les fabricants de chaudières, il n’est pas simple de s’y retrouver. Voici donc quelques indications pour vous aider à choisir.

Les différents types de chaudières au mazout

La chaudière mazout traditionnelle

Le fonctionnement d’une chaudière au mazout traditionnelle (ou classique) est relativement simple. L’énergie issue de la combustion du mazout, qui s’opère au niveau du bruleur, porte la température de l’eau entre 70 et 90°. Cette eau chaude, qui circule dans le système de chauffage central, réchauffera l’ensemble de votre habitation. Selon le bruleur et le gicleur, leurs réglages, les chaudières classiques présenteront un rendement plus ou moins important. L’enjeu est de pouvoir adapter la puissance de votre chaudière à vos besoins.

La chaudière à basse température

Les concepteurs de systèmes de chauffage, s’ils prônent toujours des installations centralisées, ont innové afin de permettre des économies d’énergie. Avec une installation s’appuyant sur une chaudière à basse température, l’eau ne doit pas être chauffée à des températures aussi élevées qu’avec une chaudière à mazout traditionnelle. Avec une chaudière à basse température, l’eau sera chauffée à maximum 50°, contre 90° pour une chaudière traditionnelle.

Pour assurer un confort optimal, une chaudière à basse température doit fonctionner avec des radiateurs adaptés. L’ensemble de l’installation permet de réaliser de sérieuses économies sur la consommation de mazout. On parle d’un rendement supérieur de plus de 90%, pour des économies d’énergie se situant entre 10 et 20% par rapport à une chaudière traditionnelle.

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation vise à éviter certaines déperditions d’énergie. Ce modèle de chaudière permet de récupérer la chaleur issue des fumées qui se dégagent du processus de combustion du mazout, et ce, par un processus de condensation des vapeurs d’eau qu’elles contiennent. En permettant une meilleure utilisation de l’énergie (on parle d’un rendement supérieur de 100%), la chaudière à condensation permet des réductions d’énergie de 15 à 20% par rapport à une chaudière traditionnel. Le dégagement de fumée, en outre, est moins important. C’est donc une chaudière plus respectueuse de l’environnement, plus économique à l’usage.

Une chaudière à bruleur modulant pour optimiser le rendement

Le choix du brûleur, quand vient le moment de choisir une chaudière, est essentiel. Il dépend essentiellement de vos besoins réguliers en chauffage. Il existe plusieurs modèles de bruleurs : 1 allure, 2 allures ou modulant.

Dans le cas d’une chaudière à condensation, par exemple, le rendement est maximal quand la puissance du bruleur diminue et que l’installation peut profiter de la chaleur de l’air. Un bruleur modulant ou à deux allures, permet des variations de la puissance de combustion, pour garantir un rendement optimal.

Livraison de mazout

Continuer

Connexion
Invitez vos amis sur Mazoutonline y
Partager cet article par e-mail y
Inscription y
Votre compte a été créé, un email de confirmation vous a été envoyé. Souhaitez-vous compléter votre inscription ? Compléter mon inscription
  1. Votre adresse de livraison est-elle différente de votre adresse de facturation ?
  1. Votre numéro de téléphone permettra au fournisseur de prendre contact avec vous afin de convenir du jour de livraison
  2. Valider