Une erreur technique est survenue lors de l'exécution de la page
x
u
j

Chute des températures : l’impact sur votre commande de mazout

05 novembre 2019
Le froid semble faire son grand retour cette semaine en Belgique. N’attendez pas le dernier moment pour passer votre commande de mazout.
Chute des températures et commande de mazout

Cette semaine, les températures vont fortement baisser et descendront même sous le seuil des 0°C durant la nuit dans certaines régions du pays, notamment au sud du sillon Sambre-et-Meuse. Voici quelques conseils pour ne pas risquer la panne sèche.

Anticiper votre commande de mazout pour ne pas tomber à court

Avec le retour du froid, pensez à surveiller davantage le niveau de votre cuve et à anticiper votre prochaine commande de mazout pour ne pas vous retrouver sans combustible de chauffage.

Alors que les températures extérieures sont en forte baisse par rapport aux dernières semaines, votre logement a aujourd’hui certainement besoin d’être davantage chauffé. Il serait donc peu agréable, en cette période, de vous retrouver sans mazout durant quelques heures, voire une ou deux journées entières.

Commander votre mazout suffisamment tôt pour profiter d’une livraison à temps

Lorsque les températures sont plus basses, la demande en gasoil de chauffage est plus importante. Les ménages belges ont donc tendance à acheter davantage de mazout. Certains demandent même une livraison en urgence car ils sont ou vont bientôt être à sec.

Face à ces commandes de mazout qui s’intensifient, les fournisseurs sont davantage occupés et les délais d’approvisionnement peuvent être plus longs. Pour être certain de bénéficier de votre livraison à temps, pensez donc à passer votre commande de mazout suffisamment en avance.

Profiter d’une commande de mazout à prix plus bas que l’an dernier

Il peut aussi être intéressant d’effectuer votre commande de mazout en ce moment afin de profiter d’un prix plus attractif. Un achat de 2.000 litres de gasoil de chauffage coûtait ce 28 octobre au maximum 1.371,40 euros. C’est 151,40 euros de moins que l’année dernière, à la même date. Néanmoins, le prix du mazout a fini la semaine passée en augmentation par rapport à la semaine précédente, soutenu par la hausse des cours du pétrole.

Les prix de l’or noir ont été encouragés par la baisse inattendue des réserves de brut aux États-Unis. Face à l’intensification de l’activité des raffineries, à la progression des exportations et au repli des importations, les stocks ont en effet diminué. La perspective d’une nouvelle baisse de la production de l’OPEP et de ses partenaires, qui doivent se réunir au début du mois de décembre, a également contribué à maintenir les cours.

D’un autre côté, les analystes restent prudents car le contexte actuel n’est pas favorable à une hausse durable des cours. Le ralentissement économique mondial affecte en effet la demande en pétrole et, par conséquent, son prix.

Dans ce contexte, il est donc relativement difficile de prédire comment le prix d’une commande de mazout évoluera dans les prochaines semaines.

À découvrir aussi :

À partir de quel moment faut-il passer sa commande de mazout de chauffage ?

Livraison standard et express de mazout : quelles différences

Livraison de mazout

Continuer

Connexion
Invitez vos amis sur Mazoutonline y
Partager cet article par e-mail y
Inscription y
Votre compte a été créé, un email de confirmation vous a été envoyé. Souhaitez-vous compléter votre inscription ? Compléter mon inscription
  1. Votre adresse de livraison est-elle différente de votre adresse de facturation ?
  1. Votre numéro de téléphone permettra au fournisseur de prendre contact avec vous afin de convenir du jour de livraison
  2. Valider