Une erreur technique est survenue lors de l'exécution de la page
x
u

Pas d’évolution des prix du mazout de chauffage

20 juin 2016
A la fin de la semaine dernière, au regard des fluctuations du cours du pétrole, on pouvait s’attendre à une baisse du prix du mazout. Il se maintient finalement.
Le mazout le moins cher

Le prix officiel du mazout de chauffage n’a pas évolué depuis le 28 mai. On connaît d’ailleurs rarement d’aussi longues périodes sans évolution des prix du mazout de chauffage. Pour une commande de plus de 2000 litres, le prix du mazout de chauffage stagne à 0,5222 euro par litre.

Cette accalmie dans l’évolution du prix du mazout de chauffage ne reflète cependant pas les fluctuations du cours des matières premières pendant la semaine écoulée, qui a été pour le moins chahutée.

La forte tendance à la hausse du prix du mazout enrayée ?

Depuis le début de cette année, le prix du mazout a connu une forte tendance à la hausse. En effet, le 20 janvier, le ne coûtait que 0,3638 euro pour une commande de mazout de chauffage supérieure à 2000 litres. Difficile de dire aujourd’hui quelle sera l’évolution des prix du mazout de chauffage dans les semaines à venir. Les indicateurs, ne permettent pas de dégager des tendances claires. L’actualité mouvementée ne facilite pas le travail des analystes.

Le prix du mazout n’a pas été affecté par la baisse du cours du pétrole

La fixation du prix officiel du mazout de chauffage dépend de la valorisation du pétrole sur les marchés internationaux. En l’occurrence, la semaine dernière, le cours du baril de Brent, qui fait référence pour établir le prix du mazout de chauffage, a connu une forte baisse. En six séances, il a subi un recul de 10%, chutant à 48$ depuis de son niveau le plus haut depuis huit mois, 53$. Finalement, il a repris des couleurs en fin de semaine, et c’est probablement ce net rebond qui a entraîné le maintien du prix du mazout.

Le Brexit pèse sur le prix du pétrole

Selon les analystes, les cours ont été affectés par la hausse du dollar. La monnaie américaine profite des atermoiements en lien avec le référendum sur le Brexit, le 23 juin prochain. Le marché a aussi souffert de la baisse moins importante que prévu des stocks américains, selon une communication du département de l'Energie.

Il plane donc toujours une certaine incertitude sur les marchés. Il est dès lors difficile, au regard de ces éléments, de parier sur une évolution des prix mazout de chauffage à la hausse ou à la baisse dans les semaines à venir.

Livraison de mazout

Continuer

Connexion
Invitez vos amis sur Mazoutonline y
Partager cet article par e-mail y
Inscription y
Votre compte a été créé, un email de confirmation vous a été envoyé. Souhaitez-vous compléter votre inscription ? Compléter mon inscription
  1. Votre adresse de livraison est-elle différente de votre adresse de facturation ?
  1. Votre numéro de téléphone permettra au fournisseur de prendre contact avec vous afin de convenir du jour de livraison
  2. Valider